bread crumps
Ambassade du Burkina en Autriche : Dieudonné Kéré rencontre les consuls honoraires de Vienne et d’Innsbruck

L’ambassadeur Dieudonné Kéré a rencontré les consuls honoraires du Burkina Faso à Vienne et à Innsbruck, le 29 janvier 2019, dans les locaux de la représentation diplomatique en Autriche. Ces échanges avec Eduard Schüssler et Erich Lackner entrent dans le cadre de concertations périodiques que le chef de mission a souhaité voir instituer, en vue d’instaurer une synergie d’actions entre l’ambassade et les consuls honoraires. La rencontre a permis de s’accorder sur les conditions d’une collaboration stratégique.


Le consul se définit comme « un représentant officiel du gouvernement d’un Etat sur le territoire d’un autre, agissant normalement pour aider et protéger les citoyens de son pays, et pour faciliter les échanges et l’amitié entre les peuples des deux pays ». En revanche, on éprouve quelques difficultés à donner une définition au consul honoraire. En effet, le terme n’est pas utilisé dans le même sens par toutes les législations nationales. De gauche à droite, le Consul Eduard Schüssler, l’Ambassadeur Dieudonné Kéré et le Consul Erich Lackner

En ce qui concerne le Burkina Faso, on peut convenir que le consul honoraire est une personnalité étrangère qui exerce, en dehors de sa profession principale, des fonctions consulaires. De manière générale, cette personne a des liens d’amitié avec le pays et dispose d’un solide carnet d’adresses lui conférant une certaine influence aussi bien au niveau des autorités locales qu’avec les milieux d’affaires. Le consul honoraire exerce donc, dans sa circonscription consulaire, des fonctions de représentation et une mission générale d’appui à l’action diplomatique, culturelle et économique du Burkina Faso.

Il a trois principales missions : protéger les intérêts du Burkina Faso et de ses ressortissants ; favoriser le développement des relations commerciales, économiques, culturelles et scientifiques ; exercer, le cas échéant, les compétences d’officier public par l’établissement d’actes d’état civil, la délivrance de documents de voyage et titres de séjour conformément à la règlementation en vigueur.

L’ambassadeur Kéré, entouré de ses proches collaborateurs, a échangé avec les deux consuls honoraires sur ces attributions et abordé d’autres questions relatives, entre autres, aux obligations financières, aux obligations de séjour au Burkina Faso et de comportement exemplaire attendues des consuls. On se rappelle que le consul Eduard Schüssler, citoyen autrichien, a été nommé le 16 décembre 2011, avec compétence sur la ville de Vienne, la Haute Autriche, le Burgenland, la Styrie, la Carinthie, Salzbourg et le Vorarlberg. Il a remplacé le Dr Peter Zehndorfer qui occupait le poste depuis le 12 juin 1995, et qui a démissionné le 23 septembre 2009 pour cause d’âge avancé et de fatigue.

Depuis sa prise de fonction, le consul Schüssler a consolidé les acquis de son prédécesseur et initié d’importants projets en faveur des populations burkinabè, notamment la construction d’infrastructures sanitaires et scolaires ainsi que l’accompagnement des femmes et l’assistance aux enfants de la rue. Quant à Erich Lackner, il a été nommé le 2 septembre 2015, et après avoir accompli toutes les formalités administratives, il a été solennellement installé dans ses fonctions de consul honoraire du Burkina Faso au Tyrol, par l’ambassadeur Dieudonné Kéré, le 10 mars 2017. Les 2 Consuls honoraires posant avec l’Ambassadeur-Représentant permanent et son adjoint En plaçant leur confiance en monsieur Lackner, les plus hautes autorités du Faso comptent sur son engagement, son dévouement et ses différentes initiatives en vue d’œuvrer au renforcement de la coopération avec la région du Tyrol. Nul doute que, dans les mois à venir, l’on assistera à la maturation de plusieurs projets dans le cadre de la coopération décentralisée et dans les domaines économiques, commerciaux, culturels et touristiques.

C’est sur cette note d’espoir que l’ambassadeur Kéré et les consuls honoraires, après avoir évoqué quelques questions diverses, ont convenu de se rencontrer de manière régulière pour assurer un meilleur suivi des différents dossiers. Le Dr Eduard Schüssler et Erich Lackner sont actuellement les deux seuls consuls en fonction en Autriche, sur les sept pays que compte la juridiction. L’ambassade est dans un processus d’identification de consuls honoraires dans les six autres pays.

Simon YAMEOGO Attaché- Ambassade du Burkina Faso à Vienne